Archives de Catégorie: Évènement

Remise des diplômes et c’est fini !

sebastien-bourguignon-diplome-dauphine

« Voilà, c’est fini aujourd’hui ou demain c’est l’moment ou jamais peut-être après demain je te retrouverai mais c’est fini… »

Vendredi soir avait lieu la remise des diplômes de la promotion 21 du Master Management Global des Entreprises de l’Université de Paris Dauphine. Un aboutissement pour les 34 étudiants que nous étions au démarrage de cette formation de 18 mois. 8 mentions bien ont été donnés sur la totalité de la promotion, dont la mienne. Je suis particulièrement fier de ce résultat au vu de l’investissement en temps, énergie et argent dans cette aventure. Un grand merci à ma femme et mes enfants qui auront supporté mon absence pendant ces longs mois et m’auront soutenu dans tous les moments qu’il s’agisse des périodes de révision pour les partiels, des cours ou de l’étude d’entreprise. Merci aussi à mes beaux-parents qui m’ont donné la latitude pour faire mes révisions chez eux au calme et ont aidé ma femme lors des périodes difficiles avec mes enfants. Enfin, un merci tout particulier à mes parents qui m’ont soutenu moralement que cela soit pendant les moments de doutes ou bien pendant les moments de réussites tout au long de ces 18 mois.

Un petit focus sur cette remise des diplômes dont voici une photo de la configuration et de l’ambiance dans la salle Raymond Aron, l’ancienne salle du conseil de l’OTAN :

sebastien-bourguignon-remise-diplome-master-management-global-des-entreprises-promotion-21

La cérémonie a commencé par un discours de notre directeur de la formation. Discours très bien construit, touchant, sur le thème de la théorie des parties prenantes. Il a réussi à nous tenir en haleine pendant tout son discours avec de gros clins d’oeil sur le déroulé de la formation et sur notre promotion très soudée. Nous avons eu ensuite une intervention d’un membre de la promotion 20 qui nous a annoncé la création d’une association des alumnis du Master Management Global des Entreprises. Puis un discours préparé par les étudiants de la promotion 21, la mienne, magistralement réalisé par un des membres de mon groupe d’étude d’entreprise. Ce discours bourré de références à tout ce qu’il s’est passé lors de la formation a été apprécié par toute la promotion. Enfin, nous avons terminé avec un diaporama très bien fait récapitulant les 18 mois de formation et en particulier le séminaire à Dublin.

Cette remise des diplômes a été suivie d’une belle soirée organisée à Porte Maillot. Nous nous sommes tous retrouvés pour un dernier verre et un moment de convivialité autour d’un buffet avec femmes, maris, enfants et familles. Une très belle clôture de ce parcours au long cours et beaucoup de plaisir partagé par tout le monde en particulier sur le fait de se retrouver tous ensemble une dernière fois.

Ce dernier billet clôture donc ce blog qui m’aura permis pendant toute la durée de mon Master à Dauphine de vous faire suivre tout mon parcours, les cours, les conférences, les évènements et l’ambiance de cette formation exceptionnelle. J’espère maintenant qu’il sera utile pour ceux qui se posent des questions sur le contenu de cette formation et donc pour les futures recrues ou encore à ceux qui se demandent ce que représente l’investissement personnel dans une aventure de ce type. Je suis content d’avoir amené ce blog jusqu’à son terme et qu’il ait vécu jusqu’au bout des 18 mois de cours.

N’hésitez pas à m’envoyer un message pour échanger sur tout ça, je répondrais avec plaisir.

 

 

 

Publicités

Soutenance terminée et diplômé avec une mention bien !!!

diplome-assistante-maternelle

Mon dernier billet date de fin mars car depuis cette date nous avons passé quasiment tous les week-ends à travailler sur notre étude d’entreprise. Nous avons eu la chance de disposer d’un studio dans lequel nous avons installé notre « war-room ». Nous l’avons tapissé de post-it et de feuilles de paperboard pour formaliser un ensemble d’éléments de planification, de suivi d’avancement et de rythmique de nos travaux. Nous avons instillé énormément de pratiques provenant des méthodes agiles et du management visuel.

Le premier point a été de boucler notre mémoire dont les contraintes étaient de contenir, de manière académique, une grande partie des enseignements que nous avons suivis à Dauphine. L’objectif final étant un rapport d’audit stratégique avec des recommandations business et opérationnelles. Un dossier qui nous a animé pendant 18 mois et qui nous fait vivre le quotidien d’une PME, ses doutes, ses difficultés mais aussi sa motivation, son dynamisme et son envie de toujours repousser les limites. Ce rapport a été remis mi avril en 4 exemplaires pour le jury de Dauphine.

Les week-ends suivants nous ont servis à préparer la soutenance qui a eu lieu hier soir. Une bonne partie de notre travail a consisté à sélectionner finement les parties de notre audit que nous voulions mettre en avant, tout en essayant de ne pas jouer la redite par rapport à l’écrit. Contraintes sur le support, pas plus de 25 slides pour une présentation de 50 minutes avec un équilibre dans les temps de parole des 5 personnes de l’équipe. Le challenge au-delà de ces exigences, être synthétique et complet.

Le plus difficile a été clairement sur toute la durée de nos travaux, de maintenir une cohésion de l’équipe, de la collaboration et de l’engagement. Cela n’a pas toujours été évident, nous avons passé beaucoup de temps à nous synchroniser, à nous mettre d’accord, à partager nos doutes et nos craintes. Mais finalement, ce sont les 2 derniers mois qui auront été les plus productifs, efficaces et qui nous aurons permis de faire le gros du travail. Nous nous sommes souvent expliqués, chamaillés, disputés, mais nous avons tout le temps su nous remettre en questions, nous adapter les uns aux autres et finalement cela nous aura permis de réaliser un travail vraiment important et pertinent.

Je pense qu’un facteur clé de succès sur la préparation de la soutenance aura été les 5 jours précédents la soutenance. Nous nous sommes enfermés vendredi, samedi et dimanche dernier dans notre war-room pour finaliser le support powerpoint et intégrer les retours de notre tutrice. Puis nous avons commencé des répétitions orales toute la journée de dimanche pour commencer à corriger notamment nos tics de langage, notre timing individuel et la gestion des transitions entre les différents membres de l’équipe. Puis le lundi et mardi se sont faits à Dauphine où nous avons pu resserrer les liens et souder l’équipe dans la dernière ligne droite. Avec 2 répétitions générales sur chacune de ces journée, un matin et une après-midi, nous avons pu réaliser les ajustements nécessaires pour être prêts pour la soutenance.

Cette soutenance s’est passée extrêmement bien, le jury était composé de notre directeur de formation, d’un membre de la CEGOS, d’un ancien du Master, de notre tutrice et de l’entreprise représentée par son directeur général et 2 autres de ses dirigeants. Nous avons tenu le timing à 2 minutes prêts, puis nous avons eu une heure et demi de questions / réponses et cela se sera terminé par 30 minutes de délibération du jury pour établir la note final. La phase de questions / réponses que nous craignons initialement s’est finalement bien déroulée, cela s’est plus passé sous forme d’une discussion et d’un échange constructif avec l’entreprise plus que sous forme de questions pièges.

Lorsque nous sommes revenus après les délibérations, c’est notre directeur de formation qui nous a annoncé les résultats des délibérations. Il nous a félicité pour la qualité du travail réalisé, l’engagement de notre part et la sommes d’informations ainsi que le niveau de détail dans lequel nous avions été pour réaliser notre étude. Il a été relevé la cohésion de l’équipe et le niveau de collaboration qui s’est ressentit lors de l’oral. Quelques points de faiblesses ont été relevés sur une de nos préconisations mais globalement un feedback très positif. Nous avons appris par la suite que l’entreprise et notre tutrice avaient largement appuyé la note qui nous a été donné. Finalement, nous terminons avec 16 pour cette partie de notre Master me permettant d’obtenir le Master Management Globale des Entreprises avec la mention bien et une moyenne de 15.

Nous avons ensuite étaient boire un verre avec l’entreprise et notre tutrice pour fêter tout cela ensemble. Un moment de partage et de convivialité qui vient clôturer un investissement de 18 mois aussi bien financier que personnel. Il nous reste encore un dernier moment important dans ce Master, ce sera la remise des diplômes programmée pour le 5 juin à 18h30 salle Raymond Aaron à Dauphine.

Il y aura donc un dernier billet suite à cette dernière étape du Master avant de clôturer une page importante de qui m’aura stressé, libéré, animé, appris, … Globalement qui m’aura fait grandir et rencontrer 33 personnes passionnantes et compétentes dans leurs secteurs respectifs. Et puis des enseignants de haut niveau, qui nous aurons transmis pendant toute cette période des savoirs majeurs dans le management d’une entreprise.

Je remercie ici ma femme et mes enfants qui ont supportés mes absences répétées pendant tous ces mois, mes beaux-parents et mon beau frère qui nous apportés énormément de support logistique et de soutien moral, mes parents qui m’auront peu vu du fait de la distance mais surtout de l’occupation de mes week-ends par les cours, mes collègues, amis et collaborateurs qui m’ont entendu les bassiner pendant tout ce temps avec Mon Master à Dauphine, et enfin vous lecteurs que je connais ou non et qui avez suivi l’avancé de ma formation au travers de ce blog.

@ dans 3 semaines pour un ultime billet.

Les formations qui font rêver les chasseurs de têtes via @ManagementMag

Il s’agit d’un article du magazine Management du mois de Janvier 2015 faisant référence aux formations qui font rêver les chasseurs de têtes. Au milieu des écoles HEC, EDHEC ou Insead, cet article fait référence au Master Management Global des Entreprises de l’Université Paris Dauphine. Le Master MGE est décrit comme « s’adressant à des cadres supérieurs qui veulent renforcer leurs connaissances en finance, en stratégie et en management ».

 

Développement International & Management de Projet

PHOTO6-MAPMONDE

Ce week-end programme chargé : Développement International, Accueil de la nouvelle promotion, Conférence sur le Management Interculturel et enfin le samedi consacré au Management de Projet.

Tout d’abord évènement important dans notre vie d’étudiant Dauphinois, nous avons passé ce jour la première année de notre Master, il ne nous reste plus que six mois pour boucler le programme. C’est donc la dernière ligne droite pour boucler l’étude d’entreprise et les deux derniers examens qu’il nous reste pour obtenir le sésame, le fameux Master II Management Global des Entreprises.

Nous avons passé la journée d’hier, première sur deux jours de formation, sur le thème du Développement International. Enjeux du cours, comprendre les facteurs clés de succès pour s’installer à l’étranger et développer une activité sur place. Nous avons pour ce cours un consultant externe d’un excellent niveau, disposant d’une solide expérience à l’international et de chef d’entreprise. La journée est passée comme une lettre à la poste par la qualité de l’animation et la pertinence du contenu délivré. Que cela soit sur les modèles de distributions à l’étranger, de recrutement d’agents locaux pour développer le business ou bien des techniques d’évaluation du potentiel marché d’un pays, tout a été de très bon niveau. Une deuxième journée est programmée dans un mois, date des prochaines cours, et je suis convaincu que nous ne serons pas déçu, à suivre.

Durant la pause déjeuner de cette première journée, nous avons accueilli au cours d’un pot, la nouvelle promotion du Master Management Global des Entreprises. 29 nouveaux élèves prêts à démarrer 18 mois d’un parcours d’excellence dans une université prestigieuse. Ce qui m’a le plus marqué, c’est sûrement le type de questionnement auquel nous avons eu droit. Je me suis revu un auparavant, à tenter de glaner de l’information sur le rythme des cours, les devoirs à réaliser, la difficulté d’assumer ce Master en même temps que le boulot et la vie personnelle. Nous avons pu leur apporter quelques réponses et quelques pistes pour le démarrage, notamment dans la recherche de leur PME. Nous aurons l’occasion de les recroiser au cours des prochains mois et nous pourrons continuer de les conseiller sur les bonnes pratiques pour dérouler ce Master de la meilleure manière.

 

coaching-management-interculturel

La conférence de vendredi soir était consacrée au Management Interculturel, l’intervenant est un enseignement de Dauphine, mais il intervient aussi à l’ESSEC et en entreprise. Je le connaissais d’une intervention qu’il avait réalisée en partenariat avec la RH de mon entreprise sous forme d’une webconférence. J’avais beaucoup apprécié cette première conférence, et j’avoue ne pas avoir été déçu par le niveau de celle d’hier soir. Le niveau de l’enseignant est proche de l’excellence, nous avons passé deux heures d’échanges passionnant sur la sociologie et l’approche du management d’équipe Interculturel.

triangle_log

La journée du samedi a été consacrée au Management de Projet. Pour ce cours, je n’avais pas de grosses attentes puisque je le pratique depuis 10 ans. Nous avons passé une bonne partie du cours à réaliser un Serious Game. Il nous a permis de réaliser un projet sur une durée contrainte d’une heure avec un budget et des ressources limitées ainsi qu’un client exigent. Toutes ressemblances avec une situation de projet existante n’est bien sûr que pure coïncidence ;). Cet exercice a été la partie la plus intéressante du cours, car nous avons pu mettre le doigt, collectivement, sur les difficultés de devoir gérer correctement le triptyque coût-délai-qualité. Mais c’est par ailleurs la seule partie du cours qui m’a apporté quelque chose, pour le reste, le niveau de l’intervenant (un consultant externe) n’a pas été satisfaisant. Aussi bien dans la rythmique du cours, que dans la pédagogie ainsi que sur le fond, il manquait de la consistance. En une journée, on ne peut forcément pas faire des miracles, mais il me semble que cela aurait pus se passer différemment.

 

Quelques éléments concernant notre étude d’entreprise. Nous avons remis un coup d’accélérateur sur le dossier, nous revoyons notre tutrice la semaine prochaine et le patron de notre PME début novembre. La rédaction du rapport a repris aussi sur l’analyse externe que l’interne. Nous avons lancé en parallèle la réalisation de 3 business plan, dont j’ai la charge, pour évaluer les options « de base » de la suite de l’activité en déclin de notre PME, et l’analyse financière des concurrents ainsi que celle de notre société. Sur la partie financière, nous nous heurtons à des difficultés de consolidation des comptes sur deux filiales du groupe qui constituent le coeur de notre analyse. Normalement nous aurons de la matière en retour de notre tutrice lors de notre RDV, qui j’espère nous permettra de boucler cette analyse. Concernant le RDV avec le DG de notre PME, nous allons enfin passer d’un modèle « top-down », nous attendons l’information de la part de l’entreprise, à un échange construit sur la base des travaux que nous avons réalisés depuis plusieurs mois. Je pense réellement que nous allons apporter une matière première vraiment intéressante pour cette entreprise.

Suite au prochain épisode, dans un mois exactement.

Ressources Humaines & premier examen

Ressources humaines2

Nouvelle session de cours ce week-end sur les ressources humaines, cette fois l’intervenant était un professeur de Dauphine, il s’agissait d’une première journée sur trois jours en tout. Ce cours a été très difficile à suivre pour la promotion car nous sortions tout droit de notre premier QCM, mais nous y reviendrons. Le professeur était d’un très bon niveau mais pour autant nous avons tous ressentit comme une certaine incohérence tout au long de la journée. Il a eu beaucoup de mal à tenir le fil de son plan car perturbé régulièrement par nos questions mais surtout il a beaucoup digressé sur des points qui nous ont semblé hors contexte relativement au thème RH. Les deux jours qui suivront seront réalisés par un consultant externe et devraient normalement nous apporter plus de matière concrète sur la gestion opérationnelle de l’aspect RH. Je reste quand même positif sur le niveau de l’intervenant qui était vraiment au dessus des derniers cours que nous avions eu jusqu’à présent et à sa décharge il a eu la malchance d’intervenir après deux heures de devoirs qui nous ont pas mal éprouvés.

 

calvin-hobbes-QCM-2

Revenons sur ce premier QCM d’une série de trois.  La préparation tout d’abord, pour tout le monde a été semble-t-il de différents niveaux. Certains ont pu prendre le temps nécessaire pour réviser tout au long des dernières semaines sur la base de fiches de révisions ou d’autres techniques, d’autres ont malheureusement eu des difficultés à composé avec la charge professionnelle, la famille et parfois l’envie de faire autre chose. De mon côté, je me suis attelé à la tâche depuis la mi Avril au retour de mes congés et y ai passé mes week-ends, mes soirées et mes temps de transport. La difficulté me concernant a résidé dans l’approche et la méthode de révision et j’avoue ne pas avoir complètement réussi à structurer ma démarche. Au final sur les deux derniers week-end de Mai, j’ai passé mes journées à tenter de bachoter et à m’entraîner sur des QCM blancs. Je pense ne pas m’en être trop mal sortit lors de l’examen. Autre point, j’avais beaucoup d’appréhension sur la méthode de notation. Il s’est avéré que pour chaque matière, chacun des enseignants avait fixé sa manière de noter. Pour certains une bonne réponse = 1pt et une mauvaise réponse 0pt, pout d’autres une bonne réponse = 1pt et une mauvaise réponse = -0,5pt. Petit récapitulatif pour les prochaines promotions qui passeront dans ce Master de ce que j’ai encore en tête sur chacune des matières :

  • Stratégie = 20 questions – une bonne réponse = 1pt et une mauvaise réponse 0pt
  • Achat = une bonne réponse = 1pt et une mauvaise réponse 0pt
  • Droit du travail = 20 questions – une bonne réponse = 1pt et une mauvaise réponse 0,25pt
  • Marketing = 8 questions – une bonne réponse = 2pts et une mauvaise réponse 0pt + 8 questions – une bonne réponse = 0,5pt et une mauvaise réponse 0,5pt
  • Comptabilité = 40 questions – une bonne réponse = 1pt et une mauvaise réponse 0,25pt
  • Finance = 40 questions – une bonne réponse = 1pt et une mauvaise réponse 0,25pt
  • Économie = 5 questions – 4 points par questions

Nous aurons les résultats courant de semaine prochaine et j’espère avoir réussi, en tout cas j’ai eu le sentiment en sortant que je ne m’en étais pas trop mal sortit, nous verrons bien.

 

chapeau-diplome

Nous avons eu la chance de participer à la remise des diplômes de la promotion 20 dans la grande salle Raymond Aaron de l’université. Un réel moment émouvant pour les actuels étudiants de la promotion 21 que nous sommes et aussi un moment important dans la fin de vie étudiante de nos ainés de la promotion 20. Notre directeur de formation nous a mis une bonne pression au cour de cet évènement où conjoints, conjointes et enfants étaient conviés. Il a réalisé un discours sous forme de Slam avec une attention particulière pour chacun des étudiants à qui le diplôme a été remis. Tout cela a été largement arrosé et fêté lors d’un évènement organisé le soir même, un vrai pur moment de plaisir après ces dernières semaines de révisions et de fatigue pour nous tous et de festivités pour les nouveaux diplômés de la promotion 20. Un grand merci à tous le monde pour cette soirée qui ne fait que nous mettre en appétit pour notre séminaire à Dublin prévu pour le dernier week-end de Mai.

 

daily-motivation-910

Le Samedi a donc été un peu dur pour tout le monde, surtout pour ceux comme moi irréductibles qui avons quitté la soirée en dernier. Cette journée a été consacrée pour tous les groupes à la poursuite des travaux pour l’étude d’entreprise. Nous avons donc avancé sur la finalisation du diagnostique externe de notre PME et avons en même temps commencé à travaillé sur notre diagnostique interne. Nous avons préparé l’ordre du jour de la prochaine réunion que nous avons avec notre DG et qui est prévue mardi prochain. Une grosse journée bien remplie en ce qui nous concerne avec un bémol, nous devons régler un point dur qui risque à court terme d’avoir un impact sur l’avancée de nos travaux, il s’agit du niveau d’investissement de chacun des membres de l’équipe. Nous ne sommes pas tous motivés et productifs au même niveau dans les tâches à réaliser et cela se ressent de plus en plus. Ce point nous le savions avant de commencer est connu de tous les anciens et nous avait été annoncé en début de formation. Il y a toujours dans un groupe de 5 des éléments moins disponibles, moins investis ou moins motivés. Le problème maintenant est de trouvé le moyen d’amener toute l’équipe au même niveau de réalisation et cela sera l’enjeu des prochaines semaines.

 

dublin-624x250

Comme vous l’aurez compris, la prochaine session de formation se passera en Irlande à Dublin et je prendrai bien sûr le temps de faire un retour sur ces quatre jours qui s’annoncent déjà comme un grand moment de notre parcours de formation. J’ai hâte d’y être.