Archives de Catégorie: Etude Stratégique

Soutenance terminée et diplômé avec une mention bien !!!

diplome-assistante-maternelle

Mon dernier billet date de fin mars car depuis cette date nous avons passé quasiment tous les week-ends à travailler sur notre étude d’entreprise. Nous avons eu la chance de disposer d’un studio dans lequel nous avons installé notre « war-room ». Nous l’avons tapissé de post-it et de feuilles de paperboard pour formaliser un ensemble d’éléments de planification, de suivi d’avancement et de rythmique de nos travaux. Nous avons instillé énormément de pratiques provenant des méthodes agiles et du management visuel.

Le premier point a été de boucler notre mémoire dont les contraintes étaient de contenir, de manière académique, une grande partie des enseignements que nous avons suivis à Dauphine. L’objectif final étant un rapport d’audit stratégique avec des recommandations business et opérationnelles. Un dossier qui nous a animé pendant 18 mois et qui nous fait vivre le quotidien d’une PME, ses doutes, ses difficultés mais aussi sa motivation, son dynamisme et son envie de toujours repousser les limites. Ce rapport a été remis mi avril en 4 exemplaires pour le jury de Dauphine.

Les week-ends suivants nous ont servis à préparer la soutenance qui a eu lieu hier soir. Une bonne partie de notre travail a consisté à sélectionner finement les parties de notre audit que nous voulions mettre en avant, tout en essayant de ne pas jouer la redite par rapport à l’écrit. Contraintes sur le support, pas plus de 25 slides pour une présentation de 50 minutes avec un équilibre dans les temps de parole des 5 personnes de l’équipe. Le challenge au-delà de ces exigences, être synthétique et complet.

Le plus difficile a été clairement sur toute la durée de nos travaux, de maintenir une cohésion de l’équipe, de la collaboration et de l’engagement. Cela n’a pas toujours été évident, nous avons passé beaucoup de temps à nous synchroniser, à nous mettre d’accord, à partager nos doutes et nos craintes. Mais finalement, ce sont les 2 derniers mois qui auront été les plus productifs, efficaces et qui nous aurons permis de faire le gros du travail. Nous nous sommes souvent expliqués, chamaillés, disputés, mais nous avons tout le temps su nous remettre en questions, nous adapter les uns aux autres et finalement cela nous aura permis de réaliser un travail vraiment important et pertinent.

Je pense qu’un facteur clé de succès sur la préparation de la soutenance aura été les 5 jours précédents la soutenance. Nous nous sommes enfermés vendredi, samedi et dimanche dernier dans notre war-room pour finaliser le support powerpoint et intégrer les retours de notre tutrice. Puis nous avons commencé des répétitions orales toute la journée de dimanche pour commencer à corriger notamment nos tics de langage, notre timing individuel et la gestion des transitions entre les différents membres de l’équipe. Puis le lundi et mardi se sont faits à Dauphine où nous avons pu resserrer les liens et souder l’équipe dans la dernière ligne droite. Avec 2 répétitions générales sur chacune de ces journée, un matin et une après-midi, nous avons pu réaliser les ajustements nécessaires pour être prêts pour la soutenance.

Cette soutenance s’est passée extrêmement bien, le jury était composé de notre directeur de formation, d’un membre de la CEGOS, d’un ancien du Master, de notre tutrice et de l’entreprise représentée par son directeur général et 2 autres de ses dirigeants. Nous avons tenu le timing à 2 minutes prêts, puis nous avons eu une heure et demi de questions / réponses et cela se sera terminé par 30 minutes de délibération du jury pour établir la note final. La phase de questions / réponses que nous craignons initialement s’est finalement bien déroulée, cela s’est plus passé sous forme d’une discussion et d’un échange constructif avec l’entreprise plus que sous forme de questions pièges.

Lorsque nous sommes revenus après les délibérations, c’est notre directeur de formation qui nous a annoncé les résultats des délibérations. Il nous a félicité pour la qualité du travail réalisé, l’engagement de notre part et la sommes d’informations ainsi que le niveau de détail dans lequel nous avions été pour réaliser notre étude. Il a été relevé la cohésion de l’équipe et le niveau de collaboration qui s’est ressentit lors de l’oral. Quelques points de faiblesses ont été relevés sur une de nos préconisations mais globalement un feedback très positif. Nous avons appris par la suite que l’entreprise et notre tutrice avaient largement appuyé la note qui nous a été donné. Finalement, nous terminons avec 16 pour cette partie de notre Master me permettant d’obtenir le Master Management Globale des Entreprises avec la mention bien et une moyenne de 15.

Nous avons ensuite étaient boire un verre avec l’entreprise et notre tutrice pour fêter tout cela ensemble. Un moment de partage et de convivialité qui vient clôturer un investissement de 18 mois aussi bien financier que personnel. Il nous reste encore un dernier moment important dans ce Master, ce sera la remise des diplômes programmée pour le 5 juin à 18h30 salle Raymond Aaron à Dauphine.

Il y aura donc un dernier billet suite à cette dernière étape du Master avant de clôturer une page importante de qui m’aura stressé, libéré, animé, appris, … Globalement qui m’aura fait grandir et rencontrer 33 personnes passionnantes et compétentes dans leurs secteurs respectifs. Et puis des enseignants de haut niveau, qui nous aurons transmis pendant toute cette période des savoirs majeurs dans le management d’une entreprise.

Je remercie ici ma femme et mes enfants qui ont supportés mes absences répétées pendant tous ces mois, mes beaux-parents et mon beau frère qui nous apportés énormément de support logistique et de soutien moral, mes parents qui m’auront peu vu du fait de la distance mais surtout de l’occupation de mes week-ends par les cours, mes collègues, amis et collaborateurs qui m’ont entendu les bassiner pendant tout ce temps avec Mon Master à Dauphine, et enfin vous lecteurs que je connais ou non et qui avez suivi l’avancé de ma formation au travers de ce blog.

@ dans 3 semaines pour un ultime billet.

Étude stratégique, mémoire et derniers résultats

120904_en3z3_betcie_fatigue_travaille_sn635

Quelques nouvelles du front 😉 Nous sommes maintenant sur la dernière ligne droite, pour tous les groupes, c’est la rédaction du mémoire et la préparation de la soutenance. Je ne sais pas pour les autres groupes, mais de notre côté, on commence à atteindre les limites du raisonnable en termes de sollicitation des organismes. Depuis un mois maintenant, nous passons nos soirées et nos week-end, très longs d’ailleurs les week-end, à « bûcher » sur la rédaction de notre rapport d’entreprise. Le week-end dernier, samedi et dimanche ont commencé à 8h et terminé à 21h.  Tout cela bien évidemment avec nos professionnelles et personnelles qui courent en parallèle. Il est temps pour nous tous que nous puissions passer à autre choses. Notre objectif est de livrer notre mémoire mardi prochain. Nous voyons notre tutrice demain soir pour un tour de relecture, nous attendons les retours de notre entreprise pour la fin de la semaine, et nous avons prévu un dernier week-end en chambre, dans notre « war room ».

Depuis notre dernier week-end de cours, nous avons reçu plusieurs retours sur les devoirs et partiels que nous avons rendus. Premier retour, le dernier devoir à la maison, il s’agissait d’un cas d’étude sur un tableau de bord d’une entité de notre entreprise. Ce devoir était facultatif, et autant dire que nous n’avons pas été nombreux à y répondre 😉 De mon côté, j’ai rendu ce devoir sur la base d’une étude de cas de la BSC de ma DSI et cela m’aura bien réussi puisque je viens d’avoir 17 sur cet exercice. Autre notes reçus aujourd’hui même, le retour sur notre partiel de mi mars. J’ai passé beaucoup de temps à réviser les 6 matières qui le composaient, et encore une fois cela m’aura réussi pour le dernier examen, puisque sur ce partiel aussi j’ai obtenu 17 de moyenne.

Encore quelques efforts à faire pour boucler notre étude d’entreprise, et nous pourrons enfin passer à autre chose. Prochaines étapes, le 30/03 rendu de notre mémoire, le 12/05 soutenance et le 05/06 remise des diplômes.

Éthique, déontologie et c’est la fin …

image_ethique

 

Le week-end dernier avait lieu le dernier cours de notre cursus du Master en Management Global des Entreprises, le dernier cours « Éthique et déontologie », et le dernier devoir à rendre.

Concernant le dernier partiel, il a été assez « rock and roll », avec des matières pour lesquelles les questions posées étaient vraiment complexes, d’autres pour lesquelles nous avons pu mieux nous en sortir ;). Au bout de 2 heures de QCM, nous sommes tous ressortis avec l’impression de la fin d’une période que nous ne revivrons plus. En effet, il s’agissait du dernier examen que nous avions à passer pour finir ce Master.

Dans la foulée de ce partiel, nous avons eu cours sur le thème « Éthique et Déontologie dans la pratique quotidienne des affaires ». Petite anecdote, notre professeure fait partie de la promotion Voltaire de l’ENA, la promotion du Président Hollande. Le cours a été particulièrement intéressant, nous avons pu découvrir les enjeux de la mise en place d’une démarche de fond dans les entreprises sur la gestion de la déontologie et de l’éthique. Nous avons pu comprendre aussi que le plus souvent, cette démarche est mise en place suite à des sanctions, souvent pénales, suite à des manques importants dans la gestion de ces éléments pat l’entreprise.

the-end-2gt1jas

Au delà du dernier cours que représentait cette journée, il s’agissait du dernier partiel et surtout de la dernière fois que nous nous voyions toute la promotion.

Une certaine émotion est apparue, même si nous savons que nous aurons l’occasion de nous revoir tous. J’ai pu voir passer plusieurs mails de plusieurs personnes exprimant leurs sentiments mitigés quant à la fin de cette formation. Nous avons tous vécu ensemble pendant ces 18 mois, les galères, les bonnes nouvelles, les naissances, les changements de jobs, les évolutions professionnelles, les évolutions tout court… Et aujourd’hui, tout est terminé. Nous nous reverrons maintenant tous pour la remise des diplômes prévue pour le 5 juin. Bonne nouvelle, après avoir remonté notre mécontentement, l’organisation de Dauphine a réussi à faire en sorte que la remise des diplômes se fasse dans la salle Raymond Aaron.

derniere-ligne-droite__nb26jp

Au bout du compte, nous sommes maintenant sur la dernière ligne droite. Il nous reste à tous à boucler notre étude stratégique. Nous avons notre rapport à rendre et notre soutenance à effectuer. Pour mon groupe, nous nous sommes fixés l’objectif de terminer le rapport pour le 30/03, et pour le moment c’est plutôt compromis. En effet, nous travaillons sur cette étude depuis 18 mois, nous sommes sur la dernière ligne droite, nous bossons dessus depuis plusieurs week-end en mode « war room ». Pour autant, le travail réalisé jusqu’à présent ne nous aura jamais semblé aussi compliqué à boucler.

Nous nous enfermons depuis un long moment dans un studio qui nous sert de QG. Il s’agit d’un lieu rassembleur, il est habillé à aux couleurs de l’équipe et nous permet de nous mettre en ordre de marche à chaque fois que nous passons le pas de la porte. J’ai encore passé toute la journée dans cette pièce, j’y retourne demain toute la journée et je devrais y passer encore le week-end prochain, avec l’espoir de boucler ce rapport.

Il nous restera ensuite à préparer notre soutenance, comprenant dans un premier temps la présentation Powerpoint et le contenu de la présentation en tant que tel. Notre soutenance aura lieu le 12 mai à Dauphine. Nous aurons donc, au delà de la remise de notre rapport, quelques semaines pour préparer le support comme l’oral de cette restitution.

Il est temps que tout ça se termine, je constate dans notre groupe, comme dans les groupes des collègues, que les organismes sont fatigués, que le mental n’est pas au top, mais que nous sommes tous pour autant motivés à finir notre étude. Ces travaux, de mon côté, m’auront clairement permis de progresser, d’appliquer les apprentissages du Master, et de prendre le recul nécessaire pour pouvoir réutiliser tout cet outillage au delà de ce parcours de formation.

Prochaine étape, le rendu de notre devoir, en espérant que nous arriverons à tenir la date limite, et la soutenance qui aura lieu pour le moment dans 1 mois et demi.

Risk Management & Étude Entreprise

risk_management

Vendredi avait lieu le deuxième cours sur le Risk Management. Il s’agissait par ailleurs du dernier vendredi de cours de cette formation. Même si la matière est intéressante, les paramètres de la situation ont fait que le cours n’aura pas été le plus simple à gérer pour notre intervenant. Nous avons eu cours dans une salle sans fenêtre, une première sur tous les cours que nous avions eus. Le cours en lui même est assez dense et pointu, ce qui ne facilite déjà pas la concentration, mais cumulé avec le fait qu’il s’agit du dernier cours avant le dernier partiel de mi mars, le niveau d’écoute n’était pas au top.

Pour venir couronner le tout, nous avons appris dans la journée que la remise des diplômes est pour le moment encore programmée, début juin, dans une salle quelconque de Dauphine. Nous avions participé à la remise des diplômes de la promotion 20, dans la salle Raymond Aaron de Dauphine. Ancienne salle du conseil de l’OTAN, elle est chargée d’histoire et a accueilli en son temps le président Kennedy. Nous sommes donc ultra motivés pour que notre diplôme nous soit remis dans cette salle, et il y a donc eu beaucoup d’émoi durant le week-end et de tractation pour que cela se fasse dans ces conditions. Nous en saurons plus prochainement, et nous espérons que notre demande sera entendue quitte à déplacer la date de la cérémonie.

 

6a4b5fa0-e174-471b-ac09-bb761e7d886a

Pour la deuxième fois en 18 mois, et avec une raison argumentée, le cours que nous devions avoir samedi n’a pas eu lieu. Nous en avons donc profité pour travailler en groupe d’entreprise pour avancer sur la rédaction de nos rapports. Les échéances se rapprochent, officiellement nous avons jusqu’à 15 jours avant la soutenance pour remettre notre rapport. De notre côté, la soutenance est programmée pour le 12 mai. Et de mon point de vue, il n’est pas envisageable de traîner ce rapport jusqu’à fin avril. Nous nous sommes donc challengés pour remettre notre rapport le 30/03.

Nous avons donc travaillé le samedi matin sur notre plan de bataille. Le gros du travail a consisté à remobiliser l’équipe pour boucler ce dossier dans des délais qui s’annoncent extrêmement serrés. J’avais mis, depuis plusieurs mois, le doigt sur le fait que nous prenions du retard de semaine en semaines, et cela se confirme tout naturellement maintenant que l’échéance est dans un mois. J’ai profité de travaux que je réalise dans le cadre professionnel pour apporter une touche de coaching d’équipe durant la matinée. Le premier step a consisté à réaliser un atelier de rétrospective pour identifier les points sur lesquels nous estimons que tout se passe correctement, et matérialiser les points durs qui nous polluent la vie depuis le début.

Clairement, cet atelier aurait pu avoir lieu depuis un moment, mais j’avoue que je n’avais pas forcément envisagé d’appliquer ces pratiques au sein de notre groupe d’étude. Tout ce qui  a été réalisé ce samedi est largement hérité des pratiques agiles (rétrospectives, management visuel, définition of done…) Et contrairement à ce qui a pu se passer depuis le début sur cette étude, j’ai le sentiment que nous avons enfin réussi à trouver un modèle de fonctionnement efficace. Nous en ressortons plus forts et reboostés pour finir cette étude.

Le samedi après-midi aura consisté à réaliser un travail de relecture globale de notre rapport. Nous avons identifié les manques aussi bien sur le fond que sur la forme, et nous nous sommes redistribués les tâches. Les prochaines échéances sont tendues. Cette semaine nous voyons notre tutrice mercredi soir, notre entreprise jeudi soir, nous passons la journée de samedi à consolider les travaux réalisés en individuel depuis le week-end dernier. Nous avons prévu de bloquer tous les week-ends de mars pour finaliser ce dossier. Nous avons décidé par ailleurs de sortir du cadre de Dauphine pour nos ateliers de travail. Nous allons nous réunir dans l’appartement d’un des membres du groupe qui nous servira de QG pour travailler en équipe.

 

Image-QCM-240x180

J’oubliais presque l’essentiel avant le rendu de ce travail d’équipe, nous devons réviser pour le partiel du 14/03. Ce dernier examen sur table portera sur les matières suivantes :

  • Négociation
  • Management SI
  • Technique Contractuelle
  • Management de l’Innovation
  • Risk Management
  • Conduite du Changement

Autant dire que le mois de mars va être hyper tendu pour la promotion. C’est la dernière ligne droite 🙂

Risk Management & Communication

PrepAdemy-ARM-Classes-Risk-Management

1er cours du week-end et 1er d’une série de 2 jours sur le Risk Management. L’enseignant est un consultant externe d’un excellent niveau technique et disposant d’une excellente maîtrise du sujet. Pour autant, le thème de ce cours est vaste, il couvre la gestion des risques à tous les niveaux de l’entreprise (financier, opérationnel, sinistre, émergeant…) Nous avons même réalisé en fin de journée un exercice de simulation de gestion de crise, vraiment intéressant, en équipe dans lequel nous devions gérer l’incendie d’un GIE informatique. Globalement un très bon cours, mais nous sommes tous de plus en plus fatigués. Les rangs des salles de cours se parsèment au gré des semaines. On sent qu’on arrive sur la fin. Il s’agit de la dernière ligne droite et cela devient de plus en plus difficile de rester concentré tout au long des cours. L’entrain du début est beaucoup moins présent. Nous sommes toujours contents de nous revoir d’un cours à l’autre, mais nous avons tous hâte maintenant que cette période se termine. Encore 4 week-end de cours et c’est la quille 🙂 Pour ce vendredi, pas de conférence après le cours.

 

business-presentation-audience

Pour ce qui est du samedi, il a été consacré à la deuxième session sur le thème « S’exprimer, communiquer et convaincre », toujours avec le même intervenant. Nous avons eu un atelier intensif sur la conception et de la réalisation de présentations Powerpoint. Cours intéressant pour les débutants ou les moins aguerris sur l’outil, mais beaucoup moins captivant quand on le pratique au quotidien. Cela fait maintenant 2 ans, que je me suis mis en quête de toutes les bonnes pratiques sur Powerpoint et autres outils (Prézi, Haiku Deck…) Pour autant, j’ai pu glaner quelques informations utiles sur la réalisation de certaines formes d’animations.

 

lecture planante

L’autre partie de la demi journée a été consacrée à notre étude d’entreprise, tout comme le dernier week-end de cours. Nous avons avancé sur les éléments que nous avons pu revoir depuis 2 semaines avec notre entreprise, ainsi qu’avec notre tutrice. Nous avons eu leurs relectures de notre V1, et nous avons donc pas mal de matière pour pouvoir boucler ce qu’il nous reste à faire. Je reste tout de même encore perplexe sur la méthode de travail du groupe. Nous avons décidé de nous répartir les activités dans l’étude, tout comme d’autres groupes, mais nous n’avançons pas tous à la même vitesse. Il nous reste encore beaucoup de boulot, je commence à douter que nous tenions l’échéance que nous avons fixée à fin mars. Rien n’est perdu pour le moment, mais je crains de plus en plus, le coup de pression qui arrivera à 1 ou 2 semaines de la remise du rapport. J’ai l’impression que nous n’y couperons pas, malgré la somme d’alertes, de réunions, de points d’avancement que nous avons réalisé depuis le début du Master. Il devient de plus en plus difficile de réunir tout le monde en même temps une fois par semaine. Nous y arrivions en début de Master, maintenant le boulot des uns et des autres reprends le dessus, les RDV sont de moins en moins en groupe complet 😦

Prochain cours dans 15 jours avec un challenge pour moi, je donne ma première conférence sur le thème « Linkedin en pratique ».

Consolidation Financière & Communication

breve51804-0

 

Ce week-end avait lieu la reprise des cours, après un mois de pause suite aux vacances scolaires de Noël. Reprise plutôt dure avec une journée de cours sur la consolidation financière des groupes côtés. Il s’agit d’un nouveau cours du cursus et nous avons essuyé les plâtres de la première fois, mais ce cours est incontournable dans notre parcours, pour venir compléter notre capacité à analyser une entreprise. Nous aurions tous préférés avoir cette journée plus tôt dans le cursus, sûrement plus proche de la période des cours sur les normes IFRS. Il s’agissait du dernier cours du Master lié à la comptabilité ou l’analyse financière, enfin 🙂communication-project-manager

 

En fin de journée, comme d’habitude, nous avons eu une conférence sur le thème « Stratégies de marques et personal branding sur les réseaux sociaux professionnels » donnée par Alban Jarry. Nous travaillons dans la même entreprise et nous nous sommes rencontrés grâce à ces fameux réseaux sociaux professionnels. Je lui ai proposé de réaliser une conférence sur ce thème, qu’il donne par ailleurs à HEC, pour sensibiliser notre promotion à la nécessité d’utiliser les réseaux sociaux professionnels, et à leur impact professionnel. Cette conférence très dense a permis à une bonne partie de la promotion de faire le point sur leur utilisation des plateformes comme Linkedin ou Twitter, et à d’autre d’avoir un rapide aperçu de ce qu’il était possible d’exploiter grâce à ces réseaux. Alban étant un exemple concret de ce que les réseaux permettent de faire en quelques mois, ainsi que de la notoriété qu’ils peuvent apporter. Un grand merci à Alban Jarry pour cette excellente conférence qui aura réussi à mobiliser un maximum de monde, en comparaison de toutes les autres conférences, celle-ci a fait un carton en termes d’audience.

can telephones

Dernière session du week-end, en demi groupe, le samedi matin, sur le thème « S’exprimer, Communiquer et Convaincre ». Très instructif, aussi bien sur le fond que sur la forme, avec des études de cas basés sur des exercices réalisés devant une caméra, tout cela entouré de bienveillance, aussi bien de la part du groupe que de celle du formateur. Nous avons beaucoup appris sur les bases fondamentales de la prise de parole en public, des bonnes pratiques de communication orale, et aussi sur la rhétorique. Nous aurons une autre demi-journée dans 2 semaines, cette fois sur la bonne utilisation des outils comme Powerpoint dans le cadre d’une présentation.

Nous avons donc terminé la journée en groupe de travail sur nos études d’entreprise. Nous avons formalisé un plan de bataille pour boucler notre rapport, avec de grosses avancées sur l’état d’esprit du groupe pour cette fin de cursus. Nous rencontrons la semaine prochaine, la fille du patron que nous accompagnons, elle reprend la tête de la filiale. Dans 2 semaines, nous voyons notre tutrice pour avancer avec elle, notamment sur les la partie financière du rapport. Il nous reste pas mal de boulot, mais nous avançons dans le bon sens.

La fin du Master est proche, le dernier cours aura lieu le 14 mars, tout comme le dernier partiel. Nous devrons rendre aussi le 15/03, le dernier devoir qui porte sur une analyse d’une BSC de l’entreprise dans laquelle nous travaillons. Devoir facultatif, que j’ai souhaité réalisé car il me semble crucial de bien maitrisé la capacité d’une direction ou d’une entreprise, à mesurer et restituer actuellement son activité. Nous nous sommes fixés comme objectif hier, de rendre notre rapport le 30/03 et nous sommes en train de prendre le rendez-vous pour réaliser notre soutenance pour la semaine du 11/05. La remise des diplômes est quant à elle programmée pour le 05/06. Il nous en reste maintenant beaucoup moins à faire que ce que nous avons déjà passé 🙂

Prochaine session dans 15 jours…

 

 

Un petit résumé en chiffres de cette année 2014 passée à Dauphine :)

Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2014 de ce blog.

En voici un extrait :

Un tramway de San Francisco peut contenir 60 personnes. Ce blog a été visité 670 fois en 2014. S’il était un de ces tramways, il aurait dû faire à peu près 11 voyages pour transporter tout le monde.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

Management de l’Innovation & Digital

7e1bdf6c8f2771b0267ce34f15a24c50_large

Cela fait un mois ce week-end que je postais mon dernier billet sur le Master. Pas mal de choses ont bougé depuis un mois mais je vais commencer par ce dernier week-end de cours avant les vacances.

Premier cours auquel nous avons participé « Management de l’Innovation », pour le coup une matière qui me passionne depuis un long moment et sur laquelle j’avais beaucoup d’attentes. L’intervenant que nous avons eu pour ce cours est un consultant externe. Le fond du cours pourtant dense et plutôt pas mal structuré, a été malheureusement mal amené par la prestation de l’intervenant qui ne m’a pas convaincu. J’ai mené ma petite enquête auprès des collègues de la promotion, et nous avons globalement un avis commun sur ce cours. Il est à noter toutefois que quelques parties du cours ont été intéressantes, notamment le focus sur le processus d’innovation ou la mise en pratique sur un cas. Le fait est que le formateur a manqué cruellement d’écoute et dynamisme pour que cette session nous laisse un souvenir impérissable !

 

franchise-financing

Le vendredi soir, nous avons eu une intervention vraiment très intéressante de la part d’un ancien élève (promotion 17) du Master Management Global des Entreprises. Il est depuis 1998 franchiseur dans le secteur du transport de personnes handicapées et patron d’une belle entreprise. Une première pour cette conférence, nous étions mixés avec la promotion 22. Nous avons eu droit à un topo complet sur le métier de franchiseur ainsi que sur les liens entretenus entre le franchiseur et les franchisés. L’échange a été particulièrement riche. Le personnage vraiment sympathique nous a répondu sans langue de bois sur la manière dont son business fonctionne, les difficultés qu’il a pu rencontrer depuis plusieurs années et les écueils à éviter. Il a pratiquement réussi à me convaincre de prendre une franchise dans son réseau ;).

 

pole_digital_social_media__007825300_1151_18012013

Dernier cours du week-end sur le thème « Innovation, nouveaux business models & transformation de l’entreprise ». Commençons par l’enseignant, un professionnel du secteur du web ayant travaillé depuis plusieurs années dans différentes structures en tant que business developper, informaticien et aujourd’hui patron d’entreprise. Il est ancien élève de l’Université de Paris Dauphine, et surtout passionné par le web et le digital. Ayant pratiqué ce secteur pendant des années et étant le coeur de mon expertise, j’ai pu trouver dans son cours l’intégralité des points structurants qui constituent un vrai changement de paradigme. La « Transformation Digitale » à la bouche de tout le monde aujourd’hui, ne se limite pas à une simple vision 360° du client comme cela peut être vu dans beaucoup d’organisations. Étant en grande partie alignée sur le contenu de ce cours et la vision de notre professeur, j’ai passé une excellente journée de formation. Je sais, ce n’est pas objectif, mais j’ai aimé ! Pour ne rien gâché, et à l’initiative de la promotion 22, nous avons fait un pot inter promo plutôt que de nous retrouver au Resto U de Dauphine. Un bon moment de convivialité.

 

test-qcm-400x210

Retour sur le week-end du 02/12, au combien important dans notre cursus puisque le vendredi avait lieu le 2ème examen de notre formation. 2 heures de QCM de 8h à 10h ayant nécessité pour la plupart d’entre nous des heures de révisions les semaines précédentes. Nous l’avions tous redouté pour son contenu portant sur les matières suivantes :

  • Contrôle de gestion
  • Normes IFRS
  • Management de Projet
  • Qualité
  • Développement International
  • Business Plan
  • Ressources Humaines

Finalement, après des semaines de stress et de travail, nous avons reçu dans les résultats, j’ai obtenu 14,8/20 de moyenne et la promotion au global a obtenu un 14,4 de moyenne, une très belle réussite.

 

risque

Le stress passé de ce deuxième partiel, nous avons passé une journée de travail studieuse avec nos groupes respectifs d’étude d’entreprise. À la fin de la journée, nous avons eu une conférence organisée par un de nos collègues de promotion avec un lieutenant colonel sur le thème de la « Gestion Globale des Risques ». Conférence intéressante nous ayant permis de mieux comprendre les enjeux tactiques et stratégiques de la gestion du risque dans le secteur militaire et de l’intérêt de le gérer en entreprise. Nous avons d’ailleurs été sensibilisés aux cyndiniques qui regroupent les sciences qui étudient les risques.

 

alcool-fete-Shironosov-Thinkstock-177292656-264293_371x268

Pour finir cette journée, et surtout pour marquer la fin des examens, nous avons fait un apéro fort sympathique le vendredi soir, nous entraînant pour les plus vaillants, à finir la soirée dans Paris. Encore beaucoup de souvenirs à la clé. Grosse soirée pour la plupart de ceux qui sont sortis, le lendemain a donc été dur pour certains et inexistant pour d’autres :p.

Nous sommes maintenant en congés pour un mois avec les fêtes de fin d’année, cela va donc être l’occasion de se reposer. Il va s’agir aussi pour nous tous d’une période nous permettant de nous recentrer sur notre étude d’entreprise. Nous sommes sur la dernière ligne droite, mais nous ne devons pas relâcher la pression, le plus gros est passé, mais il reste encore quelques moments clés dont notre rapport et notre soutenance font partis.

Prochain épisode, le week-end du 17/01.

_______________________________________________

Rappel : Reprendre ses #études, pourquoi et comment ? #FormationProfessionnelle
_______________________________________________

Développement International et puis c’est tout

international500

Journée de reprise après un mois de pause liée aux vacances scolaires, avec la deuxième journée de cours sur le Développement International. La matinée a été largement consacrée au management interculturel et aux spécificités culturelles des pays où l’on souhaite s’implanter. L’enjeu été de déterminer en amont les moyens d’information et les points d’attention avant de se lancer en négociation avec un partenaire en Chine ou aux États-Unis. Cela a été très instructif et en bonus, nous disposons des sources d’informations nécessaires pour trouver facilement toutes ces données bien utiles.

Ensuite, nous avons passé l’après-midi sur les contraintes liées aux droits de douane et en particulier aux incoterm (International Commercial Terms) qui régissent les échanges entres vendeurs et acheteurs de marchandises de pays différents. Nous avons eu un focus très instructif sur les problématiques de bakchichs aux frontières de l’Europe en particulier.

Je ne suis pas certain d’avoir à y avoir à faire un jour dans mon activité, et encore :), mais j’avoue que ces deux journées auront été vraiment intéressantes, un peu longue par moment, mais très détaillées et pratiques.

Pas de conférence ce vendredi. Par ailleurs, nous avons appris le vendredi soir que l’intervenant du samedi ne serait pas disponible. Cette déconvenue, la première en un an, n’était vraiment pas satisfaisante. Pour autant, la journée du samedi a été utilisée par tous les groupes pour travailler sur le cas d’entreprise. Nous avons donc avancé au sein de notre groupe sur notre étude et cette fois-ci nous avons vraiment profité du temps impartit. Nous avons passé une partie de la journée à dérouler le contenu de notre rapport pour remettre en forme, reformuler, intégrer les remarques des uns et des autres faites depuis le début de la rédaction.

Dans l’intervalle depuis le dernier cours, nous avions revu le DG de notre PME pour lui faire un point d’avancement sur nos travaux. Pour une fois, il a été ouvert à nos propositions et il semble que nous l’ayons enfin convaincu de l’intérêt des travaux que nous réalisions. Nous avons maintenant une bonne vision de son business, de ses forces et faiblesses et de son environnement. Nous avons préparé un business plan pour lui proposer une nouvelle activité et le travail réalisé a été bien accueilli. Il reste encore du chemin pour boucler ce dossier mais les choses commencent sérieusement à prendre forme. Il est en train de passer la main à sa fille que nous devons rencontrer début décembre et le travail que nous avons fait va lui permettre, nous l’espérons, de rentrer plus rapidement dans les enjeux au coeur de son entreprise.

Prochaine étape, dans 2 semaines le prochain QCM ! Nous sommes en pleines révisions mais je constate, à ce que j’ai pu avoir comme retour pour le moment, que nous avons beaucoup plus de mal que pour le premier à nous remettre à la tâche. De mon côté, j’avoue avoir du mal à trouver le temps et à me remettre dans une logique de bachotage comme pour le dernier. Je ne vais pas pouvoir y couper, mais cela va être difficile.

Prochain cours et QCM donc 15 jours.

 

Développement International & Management de Projet

PHOTO6-MAPMONDE

Ce week-end programme chargé : Développement International, Accueil de la nouvelle promotion, Conférence sur le Management Interculturel et enfin le samedi consacré au Management de Projet.

Tout d’abord évènement important dans notre vie d’étudiant Dauphinois, nous avons passé ce jour la première année de notre Master, il ne nous reste plus que six mois pour boucler le programme. C’est donc la dernière ligne droite pour boucler l’étude d’entreprise et les deux derniers examens qu’il nous reste pour obtenir le sésame, le fameux Master II Management Global des Entreprises.

Nous avons passé la journée d’hier, première sur deux jours de formation, sur le thème du Développement International. Enjeux du cours, comprendre les facteurs clés de succès pour s’installer à l’étranger et développer une activité sur place. Nous avons pour ce cours un consultant externe d’un excellent niveau, disposant d’une solide expérience à l’international et de chef d’entreprise. La journée est passée comme une lettre à la poste par la qualité de l’animation et la pertinence du contenu délivré. Que cela soit sur les modèles de distributions à l’étranger, de recrutement d’agents locaux pour développer le business ou bien des techniques d’évaluation du potentiel marché d’un pays, tout a été de très bon niveau. Une deuxième journée est programmée dans un mois, date des prochaines cours, et je suis convaincu que nous ne serons pas déçu, à suivre.

Durant la pause déjeuner de cette première journée, nous avons accueilli au cours d’un pot, la nouvelle promotion du Master Management Global des Entreprises. 29 nouveaux élèves prêts à démarrer 18 mois d’un parcours d’excellence dans une université prestigieuse. Ce qui m’a le plus marqué, c’est sûrement le type de questionnement auquel nous avons eu droit. Je me suis revu un auparavant, à tenter de glaner de l’information sur le rythme des cours, les devoirs à réaliser, la difficulté d’assumer ce Master en même temps que le boulot et la vie personnelle. Nous avons pu leur apporter quelques réponses et quelques pistes pour le démarrage, notamment dans la recherche de leur PME. Nous aurons l’occasion de les recroiser au cours des prochains mois et nous pourrons continuer de les conseiller sur les bonnes pratiques pour dérouler ce Master de la meilleure manière.

 

coaching-management-interculturel

La conférence de vendredi soir était consacrée au Management Interculturel, l’intervenant est un enseignement de Dauphine, mais il intervient aussi à l’ESSEC et en entreprise. Je le connaissais d’une intervention qu’il avait réalisée en partenariat avec la RH de mon entreprise sous forme d’une webconférence. J’avais beaucoup apprécié cette première conférence, et j’avoue ne pas avoir été déçu par le niveau de celle d’hier soir. Le niveau de l’enseignant est proche de l’excellence, nous avons passé deux heures d’échanges passionnant sur la sociologie et l’approche du management d’équipe Interculturel.

triangle_log

La journée du samedi a été consacrée au Management de Projet. Pour ce cours, je n’avais pas de grosses attentes puisque je le pratique depuis 10 ans. Nous avons passé une bonne partie du cours à réaliser un Serious Game. Il nous a permis de réaliser un projet sur une durée contrainte d’une heure avec un budget et des ressources limitées ainsi qu’un client exigent. Toutes ressemblances avec une situation de projet existante n’est bien sûr que pure coïncidence ;). Cet exercice a été la partie la plus intéressante du cours, car nous avons pu mettre le doigt, collectivement, sur les difficultés de devoir gérer correctement le triptyque coût-délai-qualité. Mais c’est par ailleurs la seule partie du cours qui m’a apporté quelque chose, pour le reste, le niveau de l’intervenant (un consultant externe) n’a pas été satisfaisant. Aussi bien dans la rythmique du cours, que dans la pédagogie ainsi que sur le fond, il manquait de la consistance. En une journée, on ne peut forcément pas faire des miracles, mais il me semble que cela aurait pus se passer différemment.

 

Quelques éléments concernant notre étude d’entreprise. Nous avons remis un coup d’accélérateur sur le dossier, nous revoyons notre tutrice la semaine prochaine et le patron de notre PME début novembre. La rédaction du rapport a repris aussi sur l’analyse externe que l’interne. Nous avons lancé en parallèle la réalisation de 3 business plan, dont j’ai la charge, pour évaluer les options « de base » de la suite de l’activité en déclin de notre PME, et l’analyse financière des concurrents ainsi que celle de notre société. Sur la partie financière, nous nous heurtons à des difficultés de consolidation des comptes sur deux filiales du groupe qui constituent le coeur de notre analyse. Normalement nous aurons de la matière en retour de notre tutrice lors de notre RDV, qui j’espère nous permettra de boucler cette analyse. Concernant le RDV avec le DG de notre PME, nous allons enfin passer d’un modèle « top-down », nous attendons l’information de la part de l’entreprise, à un échange construit sur la base des travaux que nous avons réalisés depuis plusieurs mois. Je pense réellement que nous allons apporter une matière première vraiment intéressante pour cette entreprise.

Suite au prochain épisode, dans un mois exactement.