Développement International & Management de Projet

PHOTO6-MAPMONDE

Ce week-end programme chargé : Développement International, Accueil de la nouvelle promotion, Conférence sur le Management Interculturel et enfin le samedi consacré au Management de Projet.

Tout d’abord évènement important dans notre vie d’étudiant Dauphinois, nous avons passé ce jour la première année de notre Master, il ne nous reste plus que six mois pour boucler le programme. C’est donc la dernière ligne droite pour boucler l’étude d’entreprise et les deux derniers examens qu’il nous reste pour obtenir le sésame, le fameux Master II Management Global des Entreprises.

Nous avons passé la journée d’hier, première sur deux jours de formation, sur le thème du Développement International. Enjeux du cours, comprendre les facteurs clés de succès pour s’installer à l’étranger et développer une activité sur place. Nous avons pour ce cours un consultant externe d’un excellent niveau, disposant d’une solide expérience à l’international et de chef d’entreprise. La journée est passée comme une lettre à la poste par la qualité de l’animation et la pertinence du contenu délivré. Que cela soit sur les modèles de distributions à l’étranger, de recrutement d’agents locaux pour développer le business ou bien des techniques d’évaluation du potentiel marché d’un pays, tout a été de très bon niveau. Une deuxième journée est programmée dans un mois, date des prochaines cours, et je suis convaincu que nous ne serons pas déçu, à suivre.

Durant la pause déjeuner de cette première journée, nous avons accueilli au cours d’un pot, la nouvelle promotion du Master Management Global des Entreprises. 29 nouveaux élèves prêts à démarrer 18 mois d’un parcours d’excellence dans une université prestigieuse. Ce qui m’a le plus marqué, c’est sûrement le type de questionnement auquel nous avons eu droit. Je me suis revu un auparavant, à tenter de glaner de l’information sur le rythme des cours, les devoirs à réaliser, la difficulté d’assumer ce Master en même temps que le boulot et la vie personnelle. Nous avons pu leur apporter quelques réponses et quelques pistes pour le démarrage, notamment dans la recherche de leur PME. Nous aurons l’occasion de les recroiser au cours des prochains mois et nous pourrons continuer de les conseiller sur les bonnes pratiques pour dérouler ce Master de la meilleure manière.

 

coaching-management-interculturel

La conférence de vendredi soir était consacrée au Management Interculturel, l’intervenant est un enseignement de Dauphine, mais il intervient aussi à l’ESSEC et en entreprise. Je le connaissais d’une intervention qu’il avait réalisée en partenariat avec la RH de mon entreprise sous forme d’une webconférence. J’avais beaucoup apprécié cette première conférence, et j’avoue ne pas avoir été déçu par le niveau de celle d’hier soir. Le niveau de l’enseignant est proche de l’excellence, nous avons passé deux heures d’échanges passionnant sur la sociologie et l’approche du management d’équipe Interculturel.

triangle_log

La journée du samedi a été consacrée au Management de Projet. Pour ce cours, je n’avais pas de grosses attentes puisque je le pratique depuis 10 ans. Nous avons passé une bonne partie du cours à réaliser un Serious Game. Il nous a permis de réaliser un projet sur une durée contrainte d’une heure avec un budget et des ressources limitées ainsi qu’un client exigent. Toutes ressemblances avec une situation de projet existante n’est bien sûr que pure coïncidence ;). Cet exercice a été la partie la plus intéressante du cours, car nous avons pu mettre le doigt, collectivement, sur les difficultés de devoir gérer correctement le triptyque coût-délai-qualité. Mais c’est par ailleurs la seule partie du cours qui m’a apporté quelque chose, pour le reste, le niveau de l’intervenant (un consultant externe) n’a pas été satisfaisant. Aussi bien dans la rythmique du cours, que dans la pédagogie ainsi que sur le fond, il manquait de la consistance. En une journée, on ne peut forcément pas faire des miracles, mais il me semble que cela aurait pus se passer différemment.

 

Quelques éléments concernant notre étude d’entreprise. Nous avons remis un coup d’accélérateur sur le dossier, nous revoyons notre tutrice la semaine prochaine et le patron de notre PME début novembre. La rédaction du rapport a repris aussi sur l’analyse externe que l’interne. Nous avons lancé en parallèle la réalisation de 3 business plan, dont j’ai la charge, pour évaluer les options « de base » de la suite de l’activité en déclin de notre PME, et l’analyse financière des concurrents ainsi que celle de notre société. Sur la partie financière, nous nous heurtons à des difficultés de consolidation des comptes sur deux filiales du groupe qui constituent le coeur de notre analyse. Normalement nous aurons de la matière en retour de notre tutrice lors de notre RDV, qui j’espère nous permettra de boucler cette analyse. Concernant le RDV avec le DG de notre PME, nous allons enfin passer d’un modèle « top-down », nous attendons l’information de la part de l’entreprise, à un échange construit sur la base des travaux que nous avons réalisés depuis plusieurs mois. Je pense réellement que nous allons apporter une matière première vraiment intéressante pour cette entreprise.

Suite au prochain épisode, dans un mois exactement.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :