Archives Mensuelles: avril 2014

Leadership

Leadership-AspirantSG

Retour sur deux jours extraordinaires que nous venons de passer avec la promotion au cours d’un séminaire sur le leadership. Tout d’abord, un grand merci à tous les participants pour l’énergie et la bonne humeur dégagées pendant cette session qui ont largement permis d’atteindre les objectifs fixés vendredi matin. Un merci tout particulier à nos deux formateurs qui nous ont fait découvrir de nouvelles facettes de nos personnalités et nous ont poussé dans nos retranchements pour venir chercher le meilleur de nous même et nous aider à progresser.

Nous avons découvert pendant cette formation la méthode Will Schutz d’un psychologue américain qui a passé sa vie à travailler sur l’étude des comportements humains et principalement des comportements inter personnels. Cette méthode est très peu diffusée en France en dehors de quelques indépendants et formateurs tel que ceux que nous avons eu. Ces deux journées ont été jalonnées de beaucoup de jeux de rôles et de travaux de groupe (notamment en groupe d’entreprise) pendant lesquels nous avons appris à mieux nous connaître nous mêmes sur nos comportements en termes de recherche de contact (inclusion), de maîtrise (contrôle) et de partage (ouverture). Par exemple, un des derniers exercices très enrichissant d’aujourd’hui a été de faire tourner les 30 personnes de la promotion en face à face avec 30s par personne pour se dire les points de la personnalité de l’autre qui nous semblent être le plus évident en terme de leadership. Cet exercice nous a tous permis de prendre comme un cadeau le point de vue externe de quelqu’un sur la manière dont il nous perçoit, merci à tous pour vos feedbacks riches d’enseignement.

Globalement, une formation forte humainement et je pense qui nous a permis à tous, même les plus sceptiques, d’en retirer beaucoup de choses pour la suite, pour les travaux que nous réalisons tous pour notre étude d’entreprise (meilleure cohésion de notre groupe) et pour nos pratiques en entreprise. Ce qui est sûr, c’est qu’avec l’énergie dépensée lors de cette formation, nous allons tous passer une nuit de bébé, je suis épuisé mais content de l’avoir fait.

Petite nouvelle suite à la dernière session du jeu de simulation stratégique, les notes sont tombées et nous avons obtenu un 17, les efforts sur ces 3 jours ont payé merci au groupe.

Quelques nouvelles de notre étude d’entreprise, nous avons enfin rencontré notre tuteur il y a de cela 3 semaines. Le premier contact a été très chaleureux et très instructif, elle nous a déjà donné plusieurs pistes sur les suites à donner à notre diagnostic et sur les éléments structurants à obtenir de la part de notre DG. Plusieurs choses sont déjà lancées par ailleurs, nous avons rendez-vous avec la DRH de l’entreprise le 5 mai et nous allons bloquer un créneau avec le DAF assez prochainement. Nous avons pris un mois de retard sur le planning de notre diagnostic externe mais nous avons une base saine pour boucler maintenant rapidement le sujet, d’ailleurs nous venons de décider de revoir le planning lors de notre prochain point mardi.

La semaine dernière nous avons reçu le nouveau devoir à réaliser, il s’agit d’un cas de finance sur une PME française, ce devoir est à réaliser par groupe de 3 et est à rendre pour le 7 juillet. Des groupes se sont déjà formés, j’ai pris le partit de m’associer à des membres de la promotion que je connais moins mais qui disposent de compétences clés pour réussir ce travail.

Toutefois, ce nouveau devoir va être mis en stand by pour un certain nombre d’entre nous, au moins jusqu’à mi mai, puisque la prochaine étape du cursus qui a lieu le 17 mai est notre premier examen sur les 3 que nous aurons tout au long de la formation, il s’agit d’un QCM qui va porter sur 7 matières :

  1. Droit
  2. Stratégie
  3. Comptabilité
  4. Finance
  5. Economie
  6. Marketing
  7. Achat

La tension monte et le stress était lisible dans les discussions du week-end, nous sommes tous à fond dans ces révisions, la note que nous obtiendrons sur ces 3 QCM comptera pour 40% de la note finale, l’enjeu est de taille, sachant que les 7 matières ci-dessus sont toutes à fort coefficient.

Publicités

Jeu de Simulation Stratégique

stacks_image_518

Nous venons de passer 3 jours de compétition en vase clôt avec notre équipe d’étude d’entreprise pour réaliser un jeu de simulation stratégique sur logiciel. Il s’agit d’un exercice mettant en compétition les 7 groupes de notre Master représentants chacun une entreprise sur un marché mondial (Europe, Asie ou Amérique). Nous nous sommes donc affrontés avec le reste de la promotion au travers de cette application pour développer une entreprise positionnée sur le créneau de la vente de tablette. Chacune des entreprises partant avec les mêmes contraintes de départ et les mêmes parts de marché sur le même produit sur son marché domestique sur lequel nous étions positionnés au début de la simulation.

Concernant notre équipe, nous étions sur le marché américain et nous avions 2 concurrents sur ce marché, les autres concurrents étant répartis sur le marché Europe et le marché Asie. Un de nos facteurs clés de succès a été de préparer cet exercice bien en amont de la simulation. Nous avons pris le parti 8 jours avant de prendre sérieusement connaissance des règles du jeu (une trentaine de pages) et ensuite de préparer l’exercice en groupe (simulation grâce à une version d’essai) l’avant-veille du démarrage réel de la simulation. Notre constat est que nous avons pu rentrer rapidement dans l’exercice grâce à cette préparation.

Dès le jeudi matin nous avons travaillé à la définition de la stratégie de notre entreprise par une analyse de notre environnement et une analyse de notre entreprise avant de choisir de retenir une stratégie premium. Cela a consisté à se positionner en leader sur le segment des entreprises avec un haut niveau de qualité sur les produits délivrés et de l’innovation technologique constante. Tout cela sans en gardant à l’esprit le développement d’un segment secondaire sur les PME avec un volonté de lancer notre activité en Asie en plus de l’Amérique.

L’exercice a été éprouvant aussi bien psychologiquement que physiquement, la difficulté consiste à maintenir le cap et la stratégie dans la durée avec des période de 2h chacune représentant une année de vie de l’entreprise. A chaque tour, un passage en plénière permet à tous les participants de vérifier les résultats de l’année écoulée et de valider les hypothèses prises en termes de chiffre d’affaire, part de marché, développement à l’international… Cette session de simulation a été extrêmement formatrice aussi bien par l’apprentissage que nous avons eu au travers des erreurs et corrections régulières que par le bilan réalisé par chacune des équipes le samedi après-midi pour expliquer :

  • Leur stratégie initiale
  • Comment elle a été mise en œuvre
  • Évaluer les performances finales par rapport aux objectifs et aux autres équipes
  • Ce qui a fait que la stratégie retenue a réussi ou non

La bonne nouvelle concernant mon équipe est que nous avons gagné cette simulation :), la stratégie que nous avons retenu pendant ces 3 jours, la cohésion de notre équipe, le travail de préparation en amont et le maintien de notre cap pendant toute la durée nous auront permis de finir les premiers. Avec l’aval de mon équipe, vous pourrez voir la synthèse de notre bilan d’activité final réalisé avec un outil très sympa « Prezi » que nous avons tous découvert le samedi pour restituer notre travail différemment :

BeP@d-GlobStrat-Prezi

Un grand merci à toute la promotion pour la bonne ambiance qui a régné pendant les 3 jours de cette simulation et pour la bienveillance des participants pendant les sessions plénières notamment celle de la restitution finale.

Nous avons aussi reçu le résultat du travail réalisé pour le portrait journalistique, j’ai obtenu un 13 plutôt honorable mais globalement je suis déçu de la tournure qu’ont pris les choses sur cet exercice. Pour la 2ème fois sur un exercice de ce type, nous avons découvert les critères de notation ainsi que la pondération associée a posteriori. S’agissant d’un exercice littéraire, je me doutais qu’il y aurait une part importante de subjectivité dans l’évaluation mais pas au niveau de ce que j’ai constaté en réceptionnant ma note. Il ne s’agit que d’un exercice parmi d’autres, mais l’investissement que j’ai mis dans ce travail, le temps et l’énergie passé pour le résultat obtenu me semble en complète inadéquation.

La semaine dernière a eu lieu aussi la 3ème rencontre avec le DG de notre PME et cette fois-ci le rendez-vous s’est très bien passé et a été constructif. Nous avons pu échanger sur nos premières pistes de recherche et sur le diagnostic que nous réalisons en ce moment. La difficulté de la situation consiste à maintenir une ligne de conduite sur la stratégie que nous commençons à identifier pour cette entreprise et les désidératas du patron qui ne sont pas en adéquation avec notre vision de la suite. Toutefois, la discussion n’est pas fermée et certaines options proposées restent possibles pour envisager plus sereinement la suite de nos travaux.

Enfin, mardi prochain nous avons rendez-vous avec notre tuteur pour cette étude stratégique, nous la rencontrons pour la première fois. Nous allons pouvoir échanger avec elle sur le travail déjà réalisé, les difficultés que nous avons rencontrées jusqu’à présent et la manière dont nous devons envisager la suite.