Déploiement Stratégique et grand n’importe quoi

SWOT-1024x906

Je sors des deux derniers jours de formation à Dauphine consacrés pour le premier à la dernière journée sur la thématique des concepts stratégiques (même professeur que la dernière fois de très bon niveau) et la deuxième journée consacrée au déploiement de la stratégie avec un professeur assez particulier.

Commençons par la troisième journée de cours liée aux concepts stratégiques, nous avons terminé de voir les différents outils de diagnostic et de synthèse stratégique (matrice BCG, matrice Mc Kinsey, matrice de Porter, SWOT…) Journée riche et dense, très théorique mais carrée du point de vue du programme et de la qualité de l’intervenant qui est une pointure du secteur.

Ce qui nous a donc largement mis en attente sur la deuxième journée réalisée par un autre intervenant, censée être orientée sur de la pratique plutôt que la théorie. Et c’est là que nous avons eu droit à du grand n’importe quoi. En effet, le formateur s’est présenté comme un baroudeur du conseil en stratégie, un praticien de terrain mais il a oublié de nous dire aussi qu’il était un artiste de la formation.

Le cours est partie rapidement dans tous les sens, sans aucune ligne de conduite, le contenu était certe intéressant, riche et bourré d’exemples mais extrêmement difficile à suivre et surtout « fouillis ». De plus, sur la seule journée de pratique que nous devions avoir pour commencer à comprendre les enjeux opérationnel du travail à réaliser, nous n’avons abordé qu’un seul cas en fin d’après-midi et qui aura duré en tout et pour tout 1 heure.

J’en ressors frustré car j’attendais plus de cas pratiques et finalement la journée a été consacrée à beaucoup de redite des 3 jours que nous avions eu sur les concepts stratégiques. Maintenant, ce sont les règles du jeu, nous n’avons pas tous eu le même niveau de ressenti et certains ont vraiment apprécié le contenu et le déroulé de la journée.

Denier point, nous avons eu en fin de première journée un topo, de la part du directeur de la formation, sur les prochaines étapes. En effet, nous allons avoir un mois de creux (prise en compte des congés de Noël) jusqu’à la prochaine session de cours.

Les informations que nous avons eu sont les suivantes :
1 – Voyage à DUBLIN

  • Nous partirons le mercredi soir et serons de retour le dimanche
  • Le planning est en cours de construction
  • Dauphine recherche des entreprises sur place capables de nous accueillir pour les visites
  • Nous savons déjà que nous visiterons l’usine Guiness
  • Surement que la majeure partie de nos visites seront en Anglais
  • D’autres activités seront organisée autre que le programme standard des visites d’entreprises pour resserrer les liens du groupe 
2 – QCM / Cas
  • Nous allons bientôt avoir des exemples de QCM pour nous entraîner (tests que nous aurons durant la formation) mais il se peut qu’il y ait des questions ouvertes pendant ces tests
  • Sur le cas d’étude que nous devons rendre, il nous ait demandé de faire attention à rendre un produit digeste à lire et à bien veiller à soigner la forme
  • Nous en avons appris plus sur les autres étude que nous aurons à réaliser
    • une vidéo à produire (4 à 5 minutes sur nos capacités managériales)
    • un PPT mais nous ne savons pas sur quelle base
    • un article qui reprend les mêmes fondamentaux que la 4ème page de libération, un portrait format word sur un membre de la promotion – il s’agit de notre prochain devoir à rendre pour le mois de mars
    • un cas de finance (qui sera sûrement optionnel)
3 – Etude d’entreprise
  • Tous les cas qui ont été proposés pour le moment sont conformes aux exigence de la formation y compris donc l’entreprise que mon groupe à retenue
  • Un courrier va être envoyé pour remercier l’entreprise et une charte de confidentialité nous engageant sur les informations auxquelles nous aurons accès
  • Nous avons été orientés sur les éléments de base à demander à l’entreprise pour commencer notre étude
    • bilan et compte de résultat des 3 derniers exercices
    • son catalogue de produits
    • son portefeuille de clients, de commandes
    • si elle a déjà fait des études du même type, l’obtenir
    • s’il y a des choses à lire pour bien comprendre le secteur
    • globalement nous sommes un peu mieux armé pour commencer mais le message est que nous devons nous débrouiller avec les outils fournis tout au long des cours

Suite au prochain épisode, je posterai sûrement d’autres billets avant la mi janvier sur les travaux que nous allons commencer sur notre entreprise et le prochain devoir que nous devrons rendre pour le mois de mars.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :